To translate in english, please choose "Anglais" below

Para traducir en Español, elija "Espagnol" aqui abajo


UNE TERRE SAUVAGE ET MULTIPLE

Petit coin perdu dans l'Océan Indien, à quelques 800 km de Madagascar, d'une superficie de 2512 km² (la taille du Luxembourg), la Réunion appartient à l'archipel des Mascareignes comme ses voisines : Maurice et Rodrigues. Façonné par la pluie et par les caprices des volcans, elle est tantôt recouverte par de luxuriantes forêts vierges peuplées d'oiseaux, tantôt par de vastes plaines hérissées de canne à sucre. Pas moins de 200 microclimats abritent une végétation endémique à près de 60%. Le paysage évolue constamment, en fonction de l'altitude, de la lumière et de la position des nuages. Cette nature intense est le point fort de la destination !


UNE ILE VOLCANIQUE

 

Le mythique Piton des Neiges
L'histoire de la Réunion commence il y a 3 millions d'années, lorsque le massif émerge de l'eau, après s'être édifié sur 4000 m. de fond. Ses incessantes éruptions donneront naissance à la fabuleuse montagne qu'on peut aujourd'hui gravir, culminant à près de 3070 m. d'altitude.

 

Les cirques, un monde à part

Au pied du Piton des Neiges, s'ouvrent trois cirques, telles trois pétales de fleur : Mafate, Salazie et Cilaos. Classés au Patrimoine Mondial par l'Unesco, ils sont reliés par 700 km de sentiers balisés. Véritables curiosités géologiques, ces excavations d'une dizaine de km sont bordées de murailles vertigineuses et infranchissables. L'ensemble forme un Parc National recouvrant 42% de l'île.

 

Chaque cirque possède une ambiance et un charme bien à lui. Salazie est le plus facile d'accès et le plus verdoyant. On peut y admirer le Voile de la Mariée et ses filets d'eau aussi transparents qu'un tulle, évasés contre la paroi abrupte. Tout au fond du cirque se niche le village d'Hell-Bourg, ancienne station thermable classée « plus beau village de France » dont le jardin botanique foisonne de fleurs.


Dominé par le Piton des Neiges, Cilaos est le plus ensoleillé. Il propose des randonnées paisibles à la découverte des bienfaits de ses eaux thermales. La région entretient également une belle tradition gastronomique à travers ses lentilles et son vin. Son relief et ses nombreux torrents en font un paradis des sports de montagne tels que la randonnée, le canyoning, l'escalade ou le VTT.


Enfin, Mafate, le plus secret des cirques, a su préserver sa nature grandiose et son intimité. Il n'est accessible qu'à pied ou par hélicoptère. Il est divisé en îlets, sorte de petits plateaux où vivent quelques familles au rythme de la nature et autant de petits bijoux à découvrir grâce à un vaste réseau de sentiers. Hors du temps, hors du monde, Mafate ne se dévoile qu’à ceux qui sauront l’apprivoiser.

 

La fougue du Piton de La Fournaise
Il y a 500 000 ans, tandis que s'éteignent doucement les feux du Piton des Neiges, un nouveau massif volcanique s'éleva sur le flanc sud-est : le Piton de La Fournaise. Culminant à 2 631 mètres, il continue à émettre ses laves presque chaque année et modifie constamment la physionomie de l'île. Le Piton de La Fournaise est le premier volcan français encore actif. Sa dernière éruption la plus spectaculaire date d'avril 2007. Elle a éclairé une partie de l’île pendant plus d’un mois.
Pour voir les traces de ces roches en fusion, on peut traverser l'enclos, qui se trouve au sud de l'île. Ce vaste couloir délimite le chemin habituel de la coulée de lave. Mais parfois, les bandes de feu rougeoyantes s'échappent dans une autre direction. La petite église de Sainte-Rose en garde un souvenir mémorable. La coulée de lave s'est en effet arrêtée juste à l'entrée du bâtiment, formant un superbe escalier de roche noire.
En longeant la route qui traverse l'enclos, on passe à travers un paysage lunaire à l'atmosphère étonnante et exceptionnelle. Dans certains endroits, la coulée est encore assez chaude pour nous tiédir la main et brunir quelques brindilles. C'est dire la puissance de la nature ! Il est aussi possible de faire des randonnées sur le cratère du Piton de La Fournaise. Un environnement quasi désertique où seuls quelques buissons et lichens parviennent à survivre. Dépaysement assuré ! Le Piton de Fournaise est un volcan actif, toutefois accessible au plus près, en respectant les consignes de sécurité et les balisages.

UN ENVIRONNEMENT MARIN INCROYABLE

Les baleines
Les baleines, véritables stars des côtes, apparaissent dès juin au large de l'île et restent pendant trois ou quatre mois, trouvant ici calme et paix pour donner naissance à leurs baleineaux et nouer des romances.


Les tortues
Autrefois chassées pour leur chair et leur carapace, les tortues sont aujourd'hui protégées et reviennent en nombre sur les côtes. Elles viennent pondre sur les rivages mais restent particulièrement vulnérables ; il ne faut en aucun cas les déranger durant leur ponte. Pour apercevoir ces gentilles créatures des mers, direction le centre de recherche de Kélonia, ancien lieu d'élevage transformé en musée, aujourd'hui dédié à la sensibilisation pour la protection de l'espèce.

 

La facette balnéaire
Encore peu mise en avant, cette facette de l'île ne manque pas d'atouts. Certes, ses 210 km de côtes, dont 25 de sable blanc et 14 de sable noir, ne peuvent pas rivaliser avec les interminables plages des Seychelles ou de Maurice mais le voyageur curieux trouvera ici une nature plus authentique qu'il appréciera tout autant.